L’AMAP de Gan : STOP TAFTA?

Lors de sa soirée du dixième anniversaire, l’Amap souhaitait participer à la réflexion sur le devenir de l’agriculture paysanne.  Fille de paysan, et journaliste à la télévision depuis 25 ans , Marie Monique Robin marque par ses diverses productions documentaires son intérêt pour les défis que rencontrent les paysans de part le monde. En partenariat avec France Amérique Latine, l’Amap optait pour la projection de son documentaire « Les déportés du libre échange  » témoignage sur les conséquences désastreuses pour les paysans mexicains de 20 ans d’ accords de Libre échange entre les Etats Unis , le Canada et le Mexique… 3,5 millions de paysans mexicains doivent quitter leur terre pour émigrer aux Etats Unis… En 20 ans, le Mexique perd son auto suffisance alimentaire pour s’exposer à la « crise de tortillas » enclenchée par la spéculation financière.

Ce bilan de 20 ans de libre échange servait d’appoint à la projection vidéo de l’introduction par Raoul Marc Jennar du Grand Marché Transatlantique.

Bon nombre d’Amapiens manifestaient dès lors leur désir d’en savoir plus  saisis par les interrogations suscitées par le Grand Marché transatlantique dit TTIP ou TAFTA…. ainsi naissait le groupe AMAP de Gan Stoptafta. Bande d’annonce par Marie Pierre Robin de son film « Les déportés du libre échange » et Présentation par Raoul Marc Jennar du Marché Transatlantique en cours de négociation entre l’Europe et les Etats Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *